Je suis allée la voir le w-e passé, et en fait, elle ne boitait presque plus :

 il y a bien un endroit de la sole un peu sensible si je gratouille avec le cure-pied, et on voit qu’elle se soulage un peu avec son encolure lorsque je trotte en levé à main droite, mais c’est tout. J’ai pu la travailler gentillement au pas et au trop assis, histoire de bouger un peu les hanches et les épaules, et on s’est même offert un petit galop à gauche (pas à droite, pour ne pas prendre de risque temps qu’elle n’est pas tout à fait remise…). Je lui ai tartiné du goudron sous le pied (sapristi, ça pue !!!) et le maréchal vient la ferrer des antérieurs aujourd’hui histoire de la soulager complètement. Je ne me fais plus de souci, elle est en très bonne voie, c’est qu’elle est costaud, ma pépette !